La pleine lune entraîne-t-elle une diminution de 30% du sommeil profond ?

·1 min de lecture

L’idée que la pleine lune influence sur la qualité de notre sommeil ne date pas d’aujourd’hui, mais existe depuis plusieurs siècles. De nombreuses études se sont penchées sur la question chez les adultes, les adolescents, les enfants, les athlètes…

Généralement, la vaste majorité de ces études ne trouvent aucune corrélation entre la phase lunaire et la qualité ou la durée du sommeil, ni sur le sommeil profond. Seulement deux études ont observé un effet :

- Une étude anglaise de 2015 sur 205 patients observe que lors de la pleine lune, la
durée du sommeil profond était réduit chez les femmes et augmentée chez les
hommes.

- Une étude hongroise de la même année sur 319 patients démontre que la pleine lune
induit une réduction de la durée du sommeil profond dans les deux sexes.
En revanche, toutes les autres études n’observent pas de différence. Par conséquent, il
est peu probable que la phase lunaire influence la nature ou la qualité de notre sommeil.

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Covid-19 : les enfants protégés par leur système immunitaire inné
6 façons douces de soigner les aphtes
Covid-19 et météo : un temps doux et humide favorise la transmission du virus
Coronavirus : les variants britannique et californien ont fusionné
Mini-trampoline : 6 exercices pour se muscler en douceur
Covid-long : quels sont les symptômes ?