Pleurer devant un film est un signe de force mentale et c’est la science qui le dit !

·2 min de lecture

This is us, le Roi Lion ou Nos étoiles contraires nous ont fait pleurer à chaudes larmes. Après ce moment, on se sent tout de suite gêné de laisser exprimer ses émotions avec une telle puissance. Pourtant, malgré ce que l’on pourrait penser, pleurer devant un film ou une série n’est pas un signe de faiblesse mais bien de force.

Quand les lumières du cinéma se rallument, le retour à la réalité est quelque peu abrupt. On s’essuie vite les yeux quelque peu honteux de s’être autant investi dans une histoire fictionnelle. Pleurer en société est aussi souvent perçu comme un manque de pudeur et un signe de notre faiblesse. Mais il n’en n’est rien.

Un signe d’empathie

D’après une étude menée par le chercheur Paul J. Zak, verser quelques larmes devant un film ou une série serait la preuve d’une grande empathie et d’une réelle force mentale. Publiée dans Psychology Today, l’étude explique ce phénomène par un procédé très scientifique : lorsqu’on pleure, on libère de l’ocytocine, une hormone liée à l’empathie. Le fait de déverser nos chaudes larmes pendant une séance de ciné, prouve que l’on réussit à se projeter dans une autre dimension, que l’on réussit à se mettre à la place des personnages et de partager leurs problèmes.

Des personnes émotionnellement et moralement fortes

Avoir la larme facile n’est ni pathétique ni un signe de faiblesse mais c’est la preuve d’une sacrée force de caractère et d’une bonne compréhension de l’autre. L’experte Jennifer Barnes rappelle dans une interview pour le magazine Time que le « cerveau n'est pas conçu pour faire la différence entre une relation réelle ou fictive. Ces relations[à sens unique avec les personnages] apportent toutefois de nombreux bénéfices dans la vraie...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles