Plongée dans les attiques du château de Versailles, ces appartements de courtisans devenus musée

·1 min de lecture

L'odeur de la peinture fraîche tranche avec l'atmosphère feutrée du lieu, déserté par ses milliers de touristes quotidiens. Là, derrière quelques portes au deuxième et dernier étage du château de Versailles, une poignée de techniciens s'affairent encore à rendre possibles les visites dans les attiques, sous le toit. Car c'est une nouveauté de l'année 2021 : pour la première fois, ce qu'on appelle les attiques seront accessibles en visite libre au public. Cinq ans après la fin des visites guidées et alors que la rénovation touche à sa fin, Europe 1 vous emmène en avant-première dans cet étage marqué par l'époque napoléonienne.

À vrai dire, dans un château inhabituellement silencieux et nimbé du brouillard de janvier, on ne saurait trouver facilement l'accès à ces fameux attiques. Le visiteur y pénètre par une petite porte située à côté de l'escalier de la Reine, situé à la fin du circuit des Grands appartements, non loin de la Cour royale.

Des anciens "appartements de fonction"

A la construction du château de Versailles et jusqu'au 19e siècle, cet étage servait d'appartements pour les courtisans et jusqu'à 3.000 personnes ont pu y être hébergées pendant le règne du Louis XIV. "Il s'agissait d'appartements d'appoint, comme des appartements de fonction", retrace pour Europe 1 Frédéric Lacaille, conservateur général au château de Versailles. Progressivement, les courtisans ont investi les hôtels meublés de Paris pour travailler à Versailles.

C'est ce qui a poussé Louis-Philippe, d...


Lire la suite sur Europe1