Des pluies « extraordinaires » obligent des milliers d'habitants à évacuer Sydney

La capitale de l'État de Nouvelle-Galles du Sud est balayée par des pluies exceptionnelles depuis vendredi. Dimanche, face à la montée des eaux dans la ville, 30.000 habitants ont été contraints d'évacuer Sydney. L'est de l'Australie est en effet touché par les précipitations diluviennes d'une dépression qui longe la côte.

En l'espace de deux jours, les services météo ont relevé jusqu'à 595 mm d'eau à Brogers et 521 mm à Wattamolla. À quelques kilomètres de là, la ville de Sydney a enregistré 150 mm de pluie, et ce cumul devrait monter jusqu'à 200, voire 300 mm ces prochains jours, soit l'équivalent de six mois de précipitations. La ville a déjà battu son record annuel de précipitations, alors que nous ne sommes que début juillet : 1.696 mm, soit l'année la plus pluvieuse jamais enregistrée à Sydney depuis le début des relevés en 1859, battant largement le précédent record de 1.569 mm enregistré en 1890.

La Niña et le réchauffement climatique responsables de ces pluies exceptionnelles

Le barrage de Warragamba, situé à l'ouest de Sydney, a commencé à déborder ce dimanche et de nouvelles pluies sont prévues toute la semaine. Ces inondations interviennent alors que la Nouvelle-Galles du Sud se remet à peine du même phénomène survenu en mars dernier. Ces pluies historiques sont très probablement liées au phénomène La Niña qui se...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles