Plusieurs déodorants mis en cause par 60 millions de consommateurs

Comme pour le NutriScore, le CosmétoScore permet aux consommateurs de s’y retrouver, parmi la multitude de choix de produits d’hygiène, allant d’un produit sans réserve d’utilisation avec la note de A, à une utilisation déconseillée pour une note avec la lettre E. Aérosols et formats billes ont été testés et examinés.

Les déodorants pour hommes sont les plus problématiques

Parmi la vingtaine de déodorants analysés, ceux "pour hommes » semblent être plus nocifs, selon l’association 60 millions de consommateurs. Les marques mises en cause sont Axe, Mennen, Nivea Men, Brut et Florame. Tous sont notés D ou E.

D’autres marques à destination d’un jeune public possèdent également des produits nocifs comme des substances « irritantes ou problématiques ». Par exemple, l’étude met en cause le déodorant Avène, destiné aux 12 ans et plus, qui contient des ingrédients polluants (polymères, silicones…).

La problématique des sels d’aluminium

L'association 60 millions de consommateurs met en garde contre la présence de sels d’aluminium, ou encore de l’alcool, substance extrêmement irritante sur peau fraîchement rasée ou épilée. La liste des ingrédients présente au dos du déodorant Monsavon indique ainsi l’alcool en première position, ce qui signifie qu’il y est présent en grande quantité. L’association...

Lire la suite