La PMA pour toutes est désormais autorisée en France

·1 min de lecture

Les décrets d'application de la loi fixant les conditions d'organisation et de prise en charge des parcours d'assistance médicale à la procréation ont été publiés ce jour au Journal Officiel.

Le décret d'application précise que le prélèvement ou recueil de ses gamètes, en vue d'une assistance médicale à la procréation peut être réalisé chez la femme jusqu'à son 43e anniversaire et le recueil de spermatozoïdes peut être réalisé chez l'homme jusqu'à son 60e anniversaire.

Pour bénéficier de l'autoconservation des gamètes en vue de la réalisation ultérieure d'une assistance médicale à la procréation, le prélèvement d'ovocytes peut être réalisé chez la femme à compter de son 29e et jusqu'à son 37e anniversaire. Le recueil de spermatozoïdes peut être réalisé chez l'homme à compter de son 29e et jusqu'à son 45e anniversaire.

.@olivierveran annonce la signature "aujourd'hui même" du décret d'application de la #PMApourtoutes : "C'est une très bonne nouvelle, très attendue" #le79inter pic.twitter.com/dEoYryL2yg

— France Inter (@franceinter) September 29, 2021

La PMA refusée aux femmes célibataires

Après une deuxième lecture à l'assemblée (le 31 juillet 2020), puis au Sénat (le 2 février 2021), le texte de la loi de bioéthique, et plus précisément ses 1700 amendements, avaient été examinés à nouveau en commission à l'Assemblée avant de repasser devant les sénateurs, et le texte définitif avait été adopté le 29 juin.

Lors (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Allaitement et Covid-19 : les anticorps persistent dans le lait jusqu'à 10 mois
Vitamine D : privilégiez les médicaments chez les enfants
Comment pratiquer l'haptonomie pendant la grossesse ?
9 exercices de Pilates adaptés à la grossesse
Quels sont les indispensables de l'été pour Bébé ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles