Pneumopathie d’inhalation : causes, symptômes, complications, traitement

Istock/klebercordeiro

La pneumopathie d’inhalation désigne une inflammation pulmonaire occasionnée par le passage dans les poumons du contenu gastrique. De nombreux mécanismes peuvent être à l’origine d’une pneumopathie d’inhalation. Il s’agit d’une atteinte pulmonaire dont les conséquences peuvent s’avérer graves et qui nécessite par conséquent une prise en charge rapide.

Comme l’expliquait la Société de réanimation en 2009, la pneumopathie d’inhalation est provoquée par l’inhalation du contenu gastrique ou oropharyngé dans les voies aériennes. Elle est alors caractérisée par une inflammation pulmonaire pouvant être infectieuse ou non. Généralement, la pneumopathie d’inhalation survient chez les personnes âgées ou souffrant de problèmes de déglutition. Cette pathologie est également une complication observée chez les patients lors d’un coma ou au cours d’une anesthésie. La pneumopathie d’inhalation est une atteinte pulmonaire dont le taux de mortalité demeure élevé.

En temps normal, de fines particules peuvent écouler de la bouche jusqu’aux voies respiratoires. Celles-ci sont excrétées naturellement grâce à des mécanismes de défense comme la toux, avant de pénétrer dans les poumons. Lorsque ces particules ne sont pas éliminées en raison d’un trop grand volume inhalé ou d’une déficience du système de défense, une pneumopathie peut se développer. Lorsque ces substances sont inhalées, elles sont susceptibles de contenir des bactéries pouvant occasionner une pneumopathie infectieuse. Si ces dernières sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite