La PNL, c’est pour moi ?

Cet ensemble de techniques de transformation de soi élaboré aux États-Unis dans les années 1970 s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements, au « comment » davantage qu’au « pourquoi ». En nous aidant à changer notre petite voix intérieure et notre grille de lecture du monde, la programmation neurolinguistique propose d’agir sur nos comportements.

Elle s’avère utile lorsqu’on a du mal à gérer l’imprévu et les mauvaises surprises.

Vous avez rendez-vous pour des analyses médicales : la porte est fermée, l’adresse du cabinet a changé, comme l’indique un mot sur la porte, et vous n’avez pas été prévenue… Ouvrez votre main gauche et visualisez la scène avec votre état d’esprit négatif (colère, nervosité, crainte de ne pas arriver à l’heure à la nouvelle adresse…). Dans votre main droite, visualisez la même scène avec l’état d’esprit positif que vous aimeriez avoir, en puisant si nécessaire dans votre histoire (j’ai déjà fait face à tel imprévu, je m’en suis très bien sortie). Lentement, rapprochez les deux mains en regardant ces deux images et joignez-les. Grâce à cet exercice de « mixage visuel », vous faites alliance avec vous-même et puisez un état interne plus positif, qui vous permet de court-circuiter l’émotion désagréable qui vous paralysait.

Merci à Martine Abitebol, hypnothérapeute, martine-abitebol-gemafor-conseil.fr

À lire aussi :

Relaxation : en prévention, ça a du bon !

Douleurs, maladies… nos émotions en cause ?

Sophrologie, méditation, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles