Podcast - C'est mon histoire : « Mon aventure secrète avec ma boss »

·1 min de lecture

Daniel, 27 ans, craque pour Karine, sa nouvelle chef. Qui, en dépit de leur écart d’âge, le trouve à son goût. Et elle le lui fait savoir.

Cet article issu de l’édition abonnées vous est exceptionnellement offert. Découvrez nos offres d’abonnement

« Les premiers temps, j’avais le nez dans le guidon et j’essayais avant tout d’assurer professionnellement. »

En commençant à travailler pour cette boîte, je savais que je serais dirigé par une femme. Cela ne me posait aucun problème : le boulot, c’est le boulot… On n’y va pas pour draguer. Alors, au début, je ne l’ai pas du tout regardée. Mes attentes envers Karine – ma boss – étaient les mêmes que celles vis-à-vis d’un homme : qu’elle gère bien son équipe sans abuser de son pouvoir. Les premiers temps, j’avais le nez dans le guidon et j’essayais avant tout d’assurer professionnellement. Ma curiosité à son égard s’est éveillée au bout de quelques mois, lorsque, en lui apportant un dossier, j’ai interrompu une conversation qu’elle avait avec une collègue. Elles rigolaient et se sont arrêtées net dès que je suis entré. J’ai rougi et elles ont piqué un fou rire. Avec mon petit dossier, j’avais l’air d’un con… Je l’ai déposé sur la table et je suis parti. Mais ce rire de gorge irrépressible m’a fait un effet dingue. Ce n’est pas que ça l’ait humanisée à mes yeux, je ne la prenais pas pour un robot : je l’avais entendue jurer contre un client, renvoyer gentiment un collègue malade à la maison, mais, pour la première fois depuis que je bossais avec elle, ce rire m’a fait...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles