Poids réduits mais prix en hausse : quels produits sont concernés par l'arnaque de la "Shrinkflation" ?

Istock/dragana991

Le “Shrinkflation” est une pratique qui consiste à augmenter les prix en réduisant la quantité du produit acheté. Une méthode de plus en plus courante et légale qui manque cruellement de transparence envers les consommateurs. C'était d'ailleurs l'un des sujets de Complément d'enquête, le magazine d'information diffusé le 1er septembre sur France 2. Si vous aviez déjà eu l'impression d'acheter des bouteilles d’eau moins remplies ou des paquets de biscuits moins fournis, vous ne vous étiez pas trompés. Découvrez ci-dessous les produits concernés.

Kiri, St Hubert Omega 3 ou encore Saint Louis. Ces marques vous disent quelque chose ? Elles font partie du quotidien des Français et pourtant elles sont accusées de Shrinkflation. Selon l'enquête de l'association de consommateurs Foodwatch, le pot de margarine St Hubert Omega 3 a perdu 4 % de son poids et son prix à l'unité a augmenté de 13 %. Pour les gourmands amateurs de chocolat, ceux de Lindt n'échappent pas à cette accusation. La société a réduit le poids de sa boîte de chocolats Pyrénéens au lait de 20 % alors que le prix de la boîte a augmenté de 4 %. Vous raffolez du Kiri ? Celui-ci a réduit la taille de la portion de son fromage fondu de 10 %. Le prix au kilo a, quant à lui, augmenté de 11 %. Si la grenadine Teisseire était votre boisson préférée, lisez ce qui va suivre. La marque a réduit le volume de son sirop de 20 %, le prix de la bouteille a augmenté de 12 %. L’eau minérale de Danone, Salvetat, a vu ses bouteilles d’eau (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite