Poils sur le visage, duvet : comment s’en débarrasser après 50 ans ?

Bouffées de chaleur et sautes d’humeur sont des symptômes bien connus de la ménopause. On parle moins en revanche de la pilosité faciale que le bouleversement hormonal peut modifier. Les poils du corps (jambes, aisselles,...) ont tendance à se faire plus discrets, mais de nouveaux indésirables peuvent apparaître sur certaines parties du visage. "Les zones les plus concernées sont le menton et les joues. Il peut parfois s’agir d’un ou deux poils sur le menton seulement", explique Marie-Noëlle Bort, esthéticienne Mary Cohr. Si pour cette spécialiste, rien ne vaut la prise en charge par des professionnels car cela permet d’adapter le choix de la technique et du produit en fonction de la problématique, il est possible d’y remédier depuis sa propre salle de bain.

Ils ne sont généralement pas très nombreux, heureusement, même si cela dépend de chaque femme. Et le phénomène peut s’accentuer avec le temps. La cause ? La baisse drastique des hormones féminines (progestérone et œstrogènes) lors de la ménopause.

La bonne technique : Si deux ou trois poils se battent en duel sur votre menton ou vos joues, munissez-vous d’une bonne pince à épiler et d’un miroir grossissant à la sortie de votre douche (la peau humide et chaude est plus souple). Maintenez la zone de la peau où les poils sont présents entre deux doigts, pour la tendre légèrement, et arrachez-les dans "le sens du poil" afin de ne pas les casser. Le risque ? Des poils incarnés, qui poussent plus vite ou encore plus drus et plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles