Points noirs : découvrez pourquoi il ne faut pas les percer, selon une dermatologue

On le sait, la peau a de la texture. Il s'agit d'un tissu vivant qui évolue au fil des années, des bouleversements hormonaux ou des éléments extérieur, de la fatigue à la pollution en passant par les changements de températures. Cernes, poches, rides, boutons, taches brunes, filaments sébacés sur le nez… Tout cela fait partie de notre quotidien à un moment ou un autre. Les points noirs comptent parmi les imperfections les plus courantes. "Tout le monde en a", expliquait le Dr Nina Roos, dermatologue, lors d'un précédent entretien à Femme Actuelle. "Il s’agit de débris cellulaires oxydés dans les pores." Ils seront plus ou moins visibles en fonction des différents types de peau, plus le grain de peau est fin, moins les points noirs se verront. "D’autres facteurs sont également à prendre en compte, notamment le tabagisme et la pollution."

Même si ces derniers sont très courants et qu'il s'agit d'un phénomène normal, on a tout de même souvent envie de les retirer. Et parfois, la tentation est grande de le faire avec le bout des doigts, en les pressant pour les extraire, ou encore avec des ustensiles prévus à cet effet. Cela procure même à certaines personnes un grand sentiment de satisfaction. Pourtant, cette méthode est-elle vraiment sans risque ? Vous nous voyez venir, il est rare de recommander de se triturer le visage avec les doigts, donc la réponse est non. Sur TikTok, la dermatologue Dr Geeta Yadav (du compte @geetayadavmd), détaille les principales raisons pour lesquelles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite