Poivre d'Arvor visé par de nouvelles accusations : 8 femmes sortent du silence

·1 min de lecture

De nouveaux témoignages viennent de ressurgir. Dans un article publié lundi 15 mars 2021, Le Monde donne la parole à huit femmes qui accusent toutes Patrick Poivre d’Arvor d’avoir eu des agissements déplacés avec elles lorsqu’elles travaillaient à TF1, dans les années 1980 et 1990. Le journaliste de 73 ans, déjà accusé de viol par l’autrice Florence Porcel, qui a évoqué son histoire dans un ouvrage de fiction intitulé Pandorini (éditions JC Lattès), est donc de nouveau dans la tourmente... Hélène Devynck, journaliste et ex-compagne de l’auteur Emmanuel Carrère, a accepté de parler à visage découvert. Assistante de Patrick Poivre d’Arvor au début des années 1990, la journaliste a longtemps gardé le silence : "Moi, je ne l’ai pas dit, je savais bien que si je disais quelque chose, il y avait un tel déséquilibre que je serais la pute et lui le séducteur", a-t-elle expliqué. Aujourd'hui âgée de 54 ans, la présentatrice a décidé de raconter son histoire dans les colonnes du Monde pour aider à libérer la parole. Elle se souvient d’un "petit coup vite fait mal fait". "Vraiment du troussage de domestique et j’étais la bonne", a-t-elle expliqué. Hélène Devynck assure, comme beaucoup d’autres victimes, qu’elle n’avait pas donné son consentement : "J’ai cédé. Mais j’ai serré les dents, et étouffé mes larmes. C’était vraiment humiliant. Je n’avais pas le choix, sinon je ne travaillais plus". Selon ses dires, le présentateur marié depuis 40 ans serait par la suite devenu "cruel" quand elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite