Pollution sonore : fuir le bruit pour aider son cerveau

Getty Images

Se mettre à l’abri du bruit, voilà une méthode à la portée de tous pour se ressourcer. En prime, elle améliore le fonctionnement du cerveau.

Quel salarié travaillant en open space n’a jamais rêvé de se recroqueviller dans une bulle, à l’abri de toute sollicitation extérieure, en particulier du bruit ? Nous sommes tous les victimes d’un monde agité, duquel nous peinons à nous extraire pour recharger nos batteries. Et si la solution résidait simplement dans le silence ? Contrairement aux Anciens qui le respectaient et le recherchaient, notre société basée sur la performance nous en écarte soigneusement. Ces moments de quiétude sont pourtant indispensables à notre équilibre, tant physiologique que psychologique, puisqu’ils permettent ni plus ni moins de régénérer le cerveau ! Pendant longtemps, on a pensé que, pour rendre ce dernier plus efficace, il fallait le faire travailler en surrégime, le pousser au-delà de ses limites naturelles. Les neuroscientifiques savent aujourd’hui que cela est parfaitement contre-productif. Pour améliorer son fonctionnement, il faut au contraire lui offrir des plages de repos et se laisser aller au vagabondage mental, à la rêverie.

Il n’y a pas UN silence mais DES silences

Le silence peut être corporel, acoustique, attentionnel, visuel, méditatif… « Pour faire simple, nous distinguons deux grandes catégories : le silence extérieur, soit l’absence de nuisances sonores, numériques, etc. et le silence intérieur, notre petite voix intérieure. Les deux sont essentiels à la santé. Mais ils sont aussi bénéfiques pour la créativité, la mémorisation et la construction de notre moi », décrypte Michel Le Van Quyen, directeur de recherche à l’Inserm au sein du Laboratoire d’imagerie biomédicale du campus des Cordeliers, à Paris, et auteur de « Cerveau et silence » (éd. Flammarion).

Le brouhaha cérébral épuise les capacités cognitives

Aïe !(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles