Polyarthrite rhumatoïde : une nouvelle piste de traitement

·1 min de lecture

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui provoque la destruction progressive des articulations. Cette maladie auto-immune évolue par poussées, variables en durée et en intensité, qui s'accompagnent de douleurs intenses, de gonflement de plusieurs articulations, de raideurs et/ou blocages articulaires, et le plus souvent d'une grande fatigue.

Un nouveau facteur qui prédispose à l'inflammation

Les médecins ont déjà identifiés plusieurs gênes prédisposant à la maladie ainsi que des facteurs environnementaux (la fumée du tabac, le surpoids...) qui influent sur son apparition. Mais des chercheurs de l'University college de Londres (Grande-Bretagne) pensent avoir trouvé une nouvelle cause à la maladie. Ces derniers ont en effet découvert que des dommages causés à la muqueuse intestinale joueraient un rôle clé dans la polyarthrite rhumatoïde. Rendue perméable, la muqueuse laisserait s'échapper des bactéries qui se dissémineraient dans le corps, générant une inflammation dans l'estomac et les articulations.

En poursuivant leurs recherches dans cette direction, les scientifiques ont identifié des médicaments prescrits pour les troubles digestifs, la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn qui pourraient donc être utilisés pour traiter la polyarthrite rhumatoïde. "Ces traitements, qui restaurent l'intégrité de la barrière intestinale, pourraient réduire la gravité de la maladie inflammatoire, explique le Professeur Claudia Mauri, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 7 septembre : chiffres, annonces
Cancer du sein triple négatif : le Trodelvy est (enfin) autorisé en France
Virus Ebola : toujours présent dans l'organisme des survivants
Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur XAV-19, le médicament français qui sera disponible cet automne
Insomnie : quelles plantes choisir pour réapprendre à dormir ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles