"La polygamie est plus honnête" : Yannick Noah fait des révélations sur sa vie sentimentale

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La vie sentimentale de Yannick Noah a connu différentes amours. Il a été marié une première fois en 1984 à la mannequin suédois Cécilia Rodhe. Ses enfants Joakim et Yéléna sont nés de cette union. Après avoir divorcé, il s’est remarié en 1995, cette fois-ci avec la mannequin Heather Stewart-Whyte, avec qui il a eu deux filles : Eleejah, née en 1996, puis un an plus tard, Jenaya, née 1997. Mais le couple a finalement divorcé en 1999. Il aura fallu que Yannick Noah attende l’année 2003 pour rencontrer Isabelle Camus, qui reste sa plus longue histoire d’amour. En effet, après 17 ans de vie commune et un garçon né de leur relation, le couple s’est finalement séparé durant l’été 2020. La raison de cette séparation ? Le confinement, comme pour de nombreux couples. La productrice avait expliqué en 2021 auprès de Gala, "qu’ils étaient en crise", avant d’ajouter que "pour Yannick et elle, le confinement avait été une épreuve psychologique". "La séparation était la meilleure solution", avait-elle confié, tout en reconnaissant que le père de son fils avait tout de l’homme idéal selon ses critères, et qu’il "restait l’homme de sa vie".

Pour sa part, Yannick Noah semble avoir pris goût à sa vie de célibataire. "J’apprécie ma liberté. J’ai donné. J’ai essayé. J’ai eu des enfants avec trois femmes et eu d’autres relations qui se sont toutes terminées. Quand il y a séparation, chacun est responsable du fait de ne pas avoir réussi à garder la flamme allumée. Mais là, c’est terminé. J’aime trop (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles