"La pomate" est un mélange hybride entre la tomate et la patate, est-ce le futur de l'alimentation ?

·1 min de lecture

La tomate et la patate sont des aliments qui font fureur de nos jours. Le fruit et le légume mélangés ensemble, cela devient une “pomate” (pomato ou tomtato en anglais). Oui, vous lisez bien ce végétal existe vraiment. C’est une plante hybride moitié tomate, moitié pomme de terre qui paraît pour la première fois en Allemagne en 1970. Version Femina vous explique tout dans cet article !

Cet hybride, très surprenant, est obtenu par une greffe qui consiste à coller entre eux les tissus végétaux de deux plantes pour qu’elles puissent pousser en même temps rapporte le média Konbini. Cette technique agricole est ancienne de plusieurs millénaires. Pourtant, ce n’est que récemment que les biologistes ont réussi à mélanger des plantes à tiges souples comme celles de la tomate et de la pomme de terre.

Ce procédé exige beaucoup de précision. La première plante sert de porte-greffe et la seconde de plant greffé. La pomate appartient au même genre de plantes, c’est pour cela que ça fonctionne extrêmement bien. Il est donc très facile de les cultiver ensemble. La tomate au-dessus du sol et la pomme de terre en dessous. Cette nouvelle invention donne le sourire, mais elle pourrait répondre à la demande exponentielle de nourriture dans le monde entier. La pomate ne prend pas beaucoup de place et rend donc l’optimale son espace de production. Un énorme avantage qui permettra de nourrir une bonne partie, voire l'ensemble, de la planète. Et surtout, il est tout à fait possible d’en cultiver sur les terrasses et les balcons. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

À découvrir : Que faire avec des tomates

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

VIDÉO - Quels sont les légumes qui contiennent le plus de calories ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles