Pommiers, cerisiers… Comment protéger ses arbres fruitiers en hiver ?

© iStock

Si l'automne est doux, les arbres fruitiers peuvent fleurir de manière précoce. Mais les épisodes de gelées peuvent fragiliser les bourgeons déjà formés, affaiblir les racines et bloquer la production de fruits, qu'il s'agisse de pommiers, de pêchers et même de pieds de fraises dans le cas d’épisodes de gel plus tardifs. La résistance au gel varie selon les arbres fruitiers. Une vague de froid peut « paralyser » l'arbre et l'empêcher de donner des fruits pendant une année, voire plus. Il est donc important de les protéger, notamment s'ils sont encore jeunes.

Pour protéger vos arbres, il existe plusieurs techniques. L'une des plus simples consiste à les abriter dans un voile d'hivernage. Disponible en jardineries et dans les magasins de bricolage pour quelques euros, ce voile est comme une couverture qui empêche la plante d'être en contact avec le gel. Cependant, plusieurs précautions doivent être prises lors de son installation. Il ne doit pas toucher les feuilles de l'arbre et il doit être retiré chaque jour pour que le plant profite des heures chaudes. Enfin, il ne doit être installé que sur les jeunes arbres.

Quant aux grands arbres, le plus important est de garder le sol chaud et d'éviter autant que possible l'exposition au vent. Si les arbres fruitiers sont en pot, le plus simple reste de les déplacer vers une zone abritée et si possible bénéficiant d'un bon ensoleillement en hiver. Une autre solution consiste à les protéger par des haies : dans ce cas, il faut bien sûr anticiper (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite