Porsche Taycan, la révolution électrique

Avec la Porsche Taycan, toujours aussi méthodique et enflammé, le constructeur allemand est entré dans l’ère du tout-électrique par la grande porte. 

UN STYLE QUI RESPIRE LA PASSIONOn reproche souvent aux voitures électriques de manquer de charme. La Taycan, elle, suscite l’envie. Et pour cause : sa silhouette n’est pas sans rappeler l’icône 911. Sa ligne sculpturale, à l’aérodynamique optimisée (Cx de 0,22), repose sur un châssis spécifique. Dans la tradition Porsche, l’habitacle se distingue cependant par sa dalle numérique incurvée… comme l’écran d’un téléviseur. Mais le passager peut, lui aussi, bénéficier de son écran. Résolument intuitive, l’ergonomie oscille entre commandes tactile et vocale.

Cette première Porsche 100 % électrique est aussi le premier véhicule de série alimenté par une tension de 800 volts (contre 400 volts pour les modèles électriques actuels)

Cette première Porsche 100 % électrique est aussi le premier véhicule de série alimenté par une tension de 800 volts (contre 400 volts pour les modèles électriques actuels) © DR

Lire aussi:Conduire la première Porsche : l'essai d'une vie

UNE TECHNOLOGIE UNIQUE Cette première Porsche 100 % électrique est aussi le premier véhicule de série alimenté par une tension de 800 volts (contre 400 volts pour les modèles électriques actuels). Elle autorise une puissance maximale de charge de 270 kW (contre 150 kW pour ses rivales). La Taycan, dont l’autonomie varie de 412 à 450 kilomètres selon la version, peut retrouver 100 kilomètres d’autonomie en moins de 6 minutes, et recharger 80 % de sa batterie en 22 minutes. Reste à trouver une borne délivrant une telle(...)


Lire la suite sur Paris Match