Portugal-Ghana : Cristiano Ronaldo a battu un record légendaire pendant la Coupe du monde

DOHA, QATAR - NOVEMBER 24: Cristiano Ronaldo of Portugal celebrates after scoring their team's first goal via a penalty during the FIFA World Cup Qatar 2022 Group H match between Portugal and Ghana at Stadium 974 on November 24, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Clive Brunskill/Getty Images)
Clive Brunskill / Getty Images DOHA, QATAR - NOVEMBER 24: Cristiano Ronaldo of Portugal celebrates after scoring their team's first goal via a penalty during the FIFA World Cup Qatar 2022 Group H match between Portugal and Ghana at Stadium 974 on November 24, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Clive Brunskill/Getty Images)

COUPE DU MONDE 2022 - Un chiffre record. Il a embrassé le ballon, l’a posé sur le point de penalty et a transformé l’occasion d’entrer encore plus dans la légende du foot : à 37 ans, Cristiano Ronaldo est devenu ce jeudi 24 novembre au Qatar le premier à marquer dans cinq Coupes du monde différentes.

Quand, peu avant l’heure de jeu du match du Mondial-2022 contre le Ghana, Cristiano Ronaldo, tombe dans la surface de réparation, une immense clameur descend des tribunes du stade 974 de Doha. L’Américain Ismail Elfath n’hésite pas : il désigne le point de pénalty.

La faute de Mohammed Salisu est peut-être légère ? Peu importe. Après trois minutes, le temps des usuelles protestations de l’équipe sanctionnée, après avoir posé avec précaution le ballon, Ronaldo s’élance et ne laisse aucune chance au gardien de but ghanéen Lawrence Ati Zigi, pourtant parti du bon côté. Sa frappe sèche ouvre le score du match, mais écrit surtout une nouvelle page de la légende de CR7.

Une Coupe du monde de plus que Messi

Il court vers le coin du terrain du côté des supporters portugais, pour pousser son habituel cri guttural et célébrer comme toujours son but d’un tour complet dans les airs. Mais pour profiter un peu du moment, il rejoint quelques secondes après ses coéquipiers dans sa moitié de terrain.

Ce penalty qui lui a permis ce record est toutefois sujet à débat, certains estimant qu’il n’était pas justifié.

Ce but comptera forcément plus que les centaines d’autres qu’il a eu l’occasion d’inscrire dans son immense carrière. Il lui permet de devenir le premier à marquer dans cinq éditions différentes du Mondial : une fois en 2006, 2010 et 2014, quatre fois en 2018 et donc pour l’instant une fois en 2022.

Une Coupe du monde de plus que les Allemands Uwe Seeler (1958, 1962, 1966, 1970) et Miroslav Klose (2002, 2006, 2010, 2014), le Brésilien Pelé (1958, 1962, 1966 et 1970) et l’Argentin Lionel Messi (2006, 2014, 2018, 2022), son grand rival. Un face à face qu’un drapeau à l’effigie de l’Argentin, derrière le but, venait rappeler à bon escient.

À sa sortie (87), contre son gré visiblement, il est ovationné par le stade. Et c’est depuis le banc de touche qu’il assiste à l’imitation de son geste de célébration par Osman Bukari une minute plus tard, lorsque l’attaquant du Ghana réduit le score (3-2).

- Debout sur le banc -

Désigné joueur de la rencontre, il passe les dernières secondes de l’interminable temps additionnel debout sur le banc, alors que les coéquipiers d’André Ayew ont poussé pour égaliser.

Au Qatar, Cristiano Ronaldo a débuté la compétition dans la peau inhabituelle d’un joueur sans club après le divorce officiellement annoncé par Manchester United, deux jours avant les débuts du Portugal contre le Ghana.

Ronaldo s’est invité lui-même devant la presse la veille pour assurer que le conflit ouvert avec les Red Devils « n’ébranlerait pas » la sélection portugaise. Lui, en tout cas, montre qu’il reste concentré sur le terrain avec ce premier but contre le Ghana, marqué sur un penalty qu’il a lui-même obtenu.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi