Portugal-Suisse au Mondial-2022 : Cristiano Ronaldo, au centre de toutes les attentions sur le banc

Portugal's forward #07 Cristiano Ronaldo sits on the bench during the Qatar 2022 World Cup round of 16 football match between Portugal and Switzerland at Lusail Stadium in Lusail, north of Doha on December 6, 2022. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP Portugal's forward #07 Cristiano Ronaldo sits on the bench during the Qatar 2022 World Cup round of 16 football match between Portugal and Switzerland at Lusail Stadium in Lusail, north of Doha on December 6, 2022. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

COUPE DU MONDE - Au même titre que la photo de Kylian Mbappé dans les bras d’Olivier Giroud pendant France-Pologne, ou la petite danse du sélectionneur brésilien avec ses joueurs lors de Brésil-Corée du Sud, c’est l’une des images fortes de cette Coupe du monde au Qatar.

Ce mardi 6 décembre, pendant les hymnes du dernier huitième de finale entre le Portugal et la Suisse, l’attention n’était pas portée sur les onze de départ, mais bien sûr le banc portugais. À la surprise générale, Cristiano Ronaldo débutait en effet en tant que remplaçant, ce qui a occasionné une cohue monumentale parmi les dizaines de photographes pour immortaliser le moment, comme on peut le voir sur les clichés ci-dessous.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Titularisé à la place de Cristiano Ronaldo en pointe de l’attaque, Gonçalo Ramos n’a lui pas laissé passer sa chance, inscrivant le premier triplé de ce Mondial qui a permis de bâtir le large succès portugais du soir (6-1).

Alors qu’il n’avait que 33 minutes de jeu avec la sélection, dont une dizaine lors de ce Mondial, l’attaquant de Benfica a mis moins de 17 minutes à trouver le chemin des filets, d’une frappe puissante dans la lucarne de Yann Sommer (1-0, 17e).

Cristino Ronaldo ovationné à son entrée

En début de seconde période, il a porté la marque à 3-0 en reprenant au premier poteau un centre à ras de terre (3-0, 51e), avant de tromper une troisième fois le portier suisse d’une balle piquée (5-1, 67e).

Six minutes plus tard, il a laissé la place à Cristiano Ronaldo sous les acclamations de la foule, presque autant pour sa performance que pour l’entrée en jeu de la superstar, qui a repris le brassard de capitaine mais qui est restée muette.

Sa réaction courroucée lors de son remplacement contre la Corée du Sud (1-2) à la 65e minute, en poule, n’avait pas été appréciée par le sélectionneur Fernando Santos.

« Je ne sais rien de ce qui s’est passé sur le terrain, je l’ai juste vu se disputer avec un Coréen », avait déclaré lundi Fernando Santos. « Mais j’ai vu les images et je n’ai pas du tout aimé. Je n’ai vraiment pas du tout aimé. Ces histoires doivent se résoudre en interne et c’est ce qui a été fait. Point final sur ce problème. »

Selon un sondage du quotidien portugais A Bola, 70 % des votants voulaient Ronaldo sur le banc ce mardi soir face à la Suisse…

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi