Vous possédez peut-être un vinyle des Beatles à 20.000 dollars sans le savoir

·1 min de lecture

Fouiller dans vos vieux vinyles, ceux de vos parents, ou courir les vide-greniers pourrait bien être plus efficace que de jouer au loto. Philippe Manoeuvre révèle en effet dans son livre Une histoire du rock en 202 vinyles cultes et au micro d'Anne Roumanoff qu'il existe un vinyle des Beatles qui se vend pour 20.000 dollars sur Internet.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

Une pochette peut en cacher une autre

Les Beatles ont en effet fait scandale en 1966 avec la couverture de leur dixième album Yesterday and today. "Ils avaient des baigneurs démembrés dans les bras, ils étaient couverts de barbaque, habillés en blouse blanche, comme des savants fous. Ils s'étaient bien marrés à faire ça", décrit Philippe Manoeuvre. "C'était pour soi-disant dénoncer la guerre du Vietnam, elle avait bon dos la guerre du Vietnam !"

Problème : personne ne veut de cette pochette, restée sous le nom de butcher cover (la couverture du boucher). L'album se vend mal, la maison de disque décide de changer le visuel de l'album. Et de recouvrir l'ancienne pochette avec le nouveau visuel sur les exemplaires déjà imprimés. "À partir des années 1970, il y a des petits malins qui se sont mis à décoller à la vapeur la pochette qu'on avait mise pour redécouvrir l'autre en dessous", se souvient le rock critic.

Pour les historiens du rock, cet épisode est resté comme "le premier faux pas des Beatles". Il précède en effet le moment où John Lennon avait créé le sca...


Lire la suite sur Europe1