Ce poste de dépense mensuel auquel vous n'auriez jamais pensé

© PhotoAlto / James Hardy / Getty Images

D’après une étude réalisée par Hello Fresh, le gaspillage alimentaire pèse lourd sur nos finances.

En moyenne, le budget hebdomadaire des Français·ses pour leurs courses alimentaires s’élèverait à 81,73 €. Un montant qui n’a de cesse d’augmenter en raison de l’inflation, mais aussi d’achats imprévus ou compulsifs, et du gaspillage alimentaire. Ainsi, entre les denrées qui périment, et celles que l’on jette alors qu’elles sont encore consommables, ce serait l’équivalent de 67 € d’aliments qui partiraient chaque mois à la poubelle.

Le gaspillage n’est pas seulement mauvais pour notre budget, mais est aussi une catastrophe pour l’environnement. En pleine crise économique et environnementale, il devient donc crucial d’agir pour le réduire.

À lire : Inflation : comment maîtriser son budget alimentaire ?

Comment limiter le gaspillage alimentaire ?

Faire attention aux dates

Inscrites sur les produits frais et fragiles, la DLC (date limite de consommation) indique la date à laquelle la denrée ne doit plus être consommée, car cela représente un risque pour la santé. Trop souvent, par manque d’organisation ou oubli, nous laissons passer cette date fatidique et sommes contraints·es de jeter l’aliment en question. Notre conseil pour éviter cela, rangez les aliments à date courte devant, dans votre réfrigérateur. Plus ils seront visibles et accessibles, plus vous penserez à les consommer.

Aussi, ne confondez pas la DLC avec la DDM (date de durabilité minimale), indiquant que l’aliment peut être consommé après la date...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi