#PostPartumBody : sur Instagram, les photos de corps post accouchement irréalistes fragilisent la psyché des jeunes mères

© Pavel Rogozin / jacoblund - Getty

Alors que les réseaux sociaux ont envahi nos vies, une étude australienne publiée le 19 septembre 2022 dans la revue Healthcare, a révélé que les "images irréalistes de corps de femmes post accouchement", publiées sur Instagram, pouvaient entraîner un stress et une perte d'estime chez les jeunes mamans

Afin de “déterminer l’utilité d’Instagram en tant que moyen potentiel de cibler les messages de santé publique” des femmes en post-partum, expliquent les chercheurs dans l’étude, ils ont évalué 600 images référencées par le #postpartumbody sur le réseau social, alors que chaque jour 1000 photos étiquetées du même hashtag sont téléchargées sur l'application. 

Une image "idéalisée" du corps post accouchement

D'après l'étude, sur les 600 images visionnées, 91% montraient des femmes ayant une adiposité - une accumulation de graisses - faible ou moyenne tandis que 40% des femmes “portaient une tenue de fitness.”

Des images qui "invisibilisent la majorité des femmes venant d'accoucher", en les enjoignant insidieusement à perdre du poids, créant de fait culpabilité, stress et complexes chez elles. 

Les femmes ayant moins de graisse corporelle, et en tenue de fitness, sont plus susceptibles de publier des images d’elles-mêmes sur Instagram que les femmes de plus grande adiposité", explicitent les chercheurs. Et bien que ces corps fassent aussi partie de la réalité et qu'il ne convient pas ici d'incriminer un corps plutôt qu'un autre, les scientifiques notent que "la...


Lire la suite

Plus de "Psycho" :