Potager : voici les associations de légumes, plantes et fleurs pour prévenir les maladies et parasites

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·3 min de lecture

Une fois associés, les légumes, les plantes et les fleurs sont efficaces pour éloigner les parasites en émettant des répulsifs, en piégeant les insectes ou en les attirant afin de les détourner des autres cultures. Comportant de nombreux bienfaits, ces associations permettent d’obtenir une récolte de qualité. Découvrez les associations de légumes, de plantes et de fleurs permettant de prévenir les maladies et parasites.

Pourquoi associer certaines plantes au potager ?

Associer certaines plantes au potager comporte de nombreux avantages :

  • Couvrant le sol, elles empêchent les mauvaises herbes de proliférer ;

  • Elles protègent contre les parasites ;

  • Elles apportent une grande quantité de substances azotées au sol ;

  • Elles stimulent leur croissance ainsi que leur rendement ;

  • Elles permettent d’alterner les variétés à cycle court et les variétés à cycle long.

L’association de différentes variétés de plantes favorise la production d’un écosystème autosuffisant et solide.

Potager : quelles associations choisir ?

Pour lutter contre les maladies et le parasitisme, il est essentiel de privilégier un sol riche en humus. Chaque variété de plante présente des particularités :

  • Réputées pour enrichir le sol en azote, les légumineuses (comme le pois) peuvent être associées aux tomates et aux courgettes.

  • Il est possible d’associer les haricots, les pois ou les tomates avec la famille des Alliacées (échalote, poireau ou ail) ou la famille des plantes aromatiques (basilic, thym ou menthe). En effet, ces plantes favorisent la culture de celles qui poussent à leur côté en nourrissant leurs racines. Leur association permet également de repousser les insectes nuisibles.

  • Vous pouvez associer au potager ce qui se marie bien en cuisine, par exemple la tomate et le thym ou le basilic. En outre, il est possible d’associer les choux avec de l’échalote, de l’ail, du poireau ou encore le pois avec de la menthe.

  • Réputés pour leurs vertus répulsives, les soucis et les œillets d’Inde protègent les pieds de tomates contre les nuisibles (par exemple le nématode). En ce qui concerne les capucines, elles empêchent la prolifération des pucerons sur les haricots verts.

Par ailleurs, il convient d’éviter d’associer certaines plantes, comme les plantes aromatiques à fortes odeurs, les plantes de la famille des Liliacées (ail à tête ronde ou asphodèle) et les légumineuses comme les pois.

Comment lutter naturellement contre les maladies et parasites au potager ?

Voici quelques astuces à connaître pour lutter naturellement contre les maladies et les parasites au potager :

  • Pour vous débarrasser des altises, installez une digue et humidifiez le sol car ces insectes préfèrent les sols secs ;

  • L’œillet d’Inde est efficace pour repousser la mouche de la carotte. En plus d’agrémenter votre jardin, il protège votre potager. Il éloigne également les nématodes et les pucerons. Pour aérer votre terre, pensez à surélever le sol ;

  • Cultivez de la lavande : cette plante repousse les fourmis et les pucerons grâce à son parfum ;

  • Préparez et vaporisez un insectifuge à base d’ail : en plus de ses vertus insectifuges, l’ail sert à combattre la rouille, le mildiou ainsi que la pourriture pouvant infester le potager ;

  • Installez un voile anti-insecte : cet accessoire est efficace contre les nuisibles volants. L’utiliser vous permettra de protéger votre potager sans recourir à certains produits chimiques pouvant être néfastes.

À LIRE ÉGALEMENT :