Potager : pourquoi il ne faut jamais cultiver une plante deux années de suite au même endroit

·1 min de lecture

La rotation des cultures, c’est en quelque sorte la règle d’or des potagers. Cette pratique consiste à ne pas cultiver deux années de suite des plantes de la même famille sur la même parcelle de terrain. Ainsi, sur le même bout de potager, les grands groupes de plantes potagères se succéderont d'année en année. Bien qu’elle demande une organisation de taille, cette méthode est plus que jamais nécessaire pour gérer au mieux ses cultures.

Les légumes du potager n'ont pas tous les mêmes besoins nutritifs et ils ne vont pas non plus les rechercher à la même profondeur. Ainsi, alterner les légumes en fonction de leur demande nutritive et de leur profondeur d’enracinement permet au sol de se restructurer et de se ressourcer en minéraux. Une véritable cure de jouvence qui garantit de meilleurs rendements.

Chaque plante dispose de son lot de parasites en tous genres : virus, champignons, bactéries… Ces ennemis prolifèrent d’année en année sur une seule et même plante et peuvent être responsables de certaines maladies. Pour lutter contre ces petits indésirables sans utiliser de pesticides, on change de plante tous les ans pour les empêcher de se développer.

Pour mettre en œuvre cette méthode de culture, vous devrez séparer votre potager en quatre parcelles et cultiver différents groupes de plantes potagères sur chacune d’entre elles (les légumes dits "feuilles", les légumes dits "racines", les légumes "fruits", les légumes graines puis les légumineuses). Vous l’avez compris, l’idée est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite