Pour les vacances d'hiver, les Outre-mer doivent faire une croix sur les touristes

Claire Tervé
·.
·1 min de lecture
Dans les Outre-mer, le tourisme signe déjà "la fin de la haute-saison" après Noël (Photo prétexte du Club Med Les Boucaniers à Saint Anne en Martinique REUTERS/Charles Platiau) (Photo: Charles Platiau / Reuters)
Dans les Outre-mer, le tourisme signe déjà "la fin de la haute-saison" après Noël (Photo prétexte du Club Med Les Boucaniers à Saint Anne en Martinique REUTERS/Charles Platiau) (Photo: Charles Platiau / Reuters)

TOURISME - Après le soleil, la grisaille. La haute saison a beau battre son plein en Martinique et en Guadeloupe, le moral des territoires ultramarins est au plus bas. En cause, les nouvelles restrictions de voyages pour les territoires Outre-mer afin de limiter la propagation des variants du coronavirus. “Coup de massue”, “hécatombe économique”... Alors que ces territoires avaient été particulièrement prisés lors des vacances de fin d’année, le contrecoup est aujourd’hui très rude.

En effet, depuis mardi 2 février, de nouvelles conditions de vol à destination des territoires ultramarins sont en vigueur. Ces dernières restrictions imposent des “motifs impérieux” aux voyageurs, en plus des tests PCR négatifs de moins de 72h (les tests antigéniques ne sont plus acceptés) et la septaine obligatoire à l’arrivée.

En Polynésie française par exemple, les voyages touristiques sont suspendus depuis mercredi 3 février. Cette décision devrait porter un nouveau coup dur à l’économie polynésienne dont le tourisme, en grande difficulté, est le premier secteur d’activité, note l’AFP. Le tourisme figurait jusqu’à présent parmi les motifs impérieux qui permettaient de se rendre en Polynésie, afin de préserver son économie. Mais seuls désormais seront acceptés les motifs d’ordre familial, sanitaire ou professionnel, accompagnés de justificatifs.

Les Outre-mer destinations prisées de Noël 2020

Il faut dire que jusqu’ici, certaines îles avaient réussi à tirer leur épingle du jeu. Faute d’avoir pu voyager à l’étranger, les Français en recherche de soleil se sont ra...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.