Voici pourquoi être perfectionniste, c'est mauvais pour la santé

Vous connaissez forcément un perfectionniste. Ces personnes considèrent que chaque action, même la plus petite, doit être réalisée à la perfection. Les crêpes du dimanche soir ne peuvent pas être ratées. Le dossier à rendre lundi matin doit être absolument impeccable. Les enfants doivent être propres et bien habillés tous les jours, même le week-end. Il ne peut pas y avoir de poussière à la maison, jamais.

Un risque accru de dépression et d'anxiété

Sauf que le perfectionnisme, c'est mauvais pour la santé, comme l'expliquent le Dr. Kate Cummins et Jennifer A. Nielsen, deux psychologues cliniciennes américaines interrogées par nos confrères américains de Self. Primo, avoir un tempérament perfectionniste augmente le risque de dépression et d'anxiété, notamment à travers les ruminations mentales ("j'aurais pu faire mieux, je n'aurais pas dû faire ça...") et la tendance au catastrophisme (le perfectionniste part du principe que "tout va mal se passer"). Résultat : le perfectionnisme se traduit souvent par une attitude nerveuse et pessimiste, qui nuit à la santé mentale. Deuzio, le perfectionnisme s'associe souvent à des troubles du comportement alimentaire (TCA). Ainsi, des études scientifiques ont démontré que les femmes atteintes d'anorexie mentale présentent souvent un tempérament perfectionniste. Par ailleurs, le perfectionnisme accroît aussi le risque de binge-eating (grignotage compulsif).

Le risque cardiovasculaire est aussi plus (...)

Lire la suite sur Top Santé

Que faire contre les cuisses qui se frottent ?
Pourquoi vous devriez absolument changer votre tampon après chaque baignade
Témoignage : Comment j'ai appris (avec difficulté) à cohabiter avec ma bipolarité
Ils ont réussi à réduire leurs médicaments pour le diabète grâce à ce régime
Voici ce qu'il faudrait manger à chaque repas pour développer sa masse musculaire (selon une nutritionniste)