Pourquoi les algorithmes sont sexistes

·1 min de lecture

L'écrasante majorité des algorithmes qui régissent notre quotidien a été testé sur des hommes. Quelles en sont les conséquences pour les utilisatrices ? Interview. 

Le monde a bien souvent été pensé par les hommes pour les hommes, défavorisant toujours plus leurs congénères du sexe opposé. Ce fut le cas au XIXe avec la révolution industrielle qui s’est faite sans les femmes et nous a longtemps remisées à la maison. Cela se profile à nouveau avec l’intelligence artificielle : les algorithmes qui régissent de nombreux aspects de notre quotidien sont biaisés, comme le révèlent Aude Bernheim et Flora Vincent dans leur livre « L’Intelligence Artificielle, pas sans elles ! » De la reconnaissance faciale au système d’airbag dans les voitures, tout a été calculé selon des modèles masculins, ce qui a un impact direct sur le quotidien des femmes. Décryptage avec Aude Bernheim, Doctorante à l’Institut Pasteur.

ELLE. Selon vous les algorithmes sont sexistes ?

Aude Bernheim. Oui ! Ils vont traiter l’information « homme » ou « femme » de façon différente. L’exemple le plus frappant reste celui des logiciels de traduction, comme Google translate : quand on traduit depuis l’anglais, qui est une langue non genrée, le mot « a nurse », on obtient systématiquement « une infirmière » tandis que « a doctor » est traduit par « un docteur ». Les algorithmes, de cette manière, reproduisent des discriminations existantes dans nos sociétés.

ELLE. À quoi est-ce dû ?

A.B. Il y a plusieurs étapes dans la construction d’un algorithme. Et à chacune d’entre elles, des biais sont introduits. Quand on...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles