Pourquoi est-on allergique aux chats ? Quelles solutions ?

L'allergie aux chats compte parmi les allergies aux animaux les plus fréquentes. Elle se manifeste par des signes typiques, plus ou moins intenses en fonction de la sensibilité des patients et du potentiel allergène des chats auxquels ils ont à faire face. Les médicaments antihistaminiques peuvent-ils suffire, ou faut-il envisager de se séparer de son chat ? Le Dr Luc Colas, médecin allergologue et immunologiste clinicien au CHU de Nantes, nous éclaire.

Les poils de chat ne sont pas responsables de l'allergie

Contrairement à l'idée reçue, ce ne sont pas les poils de chat également appelés phanères de chat, en eux-mêmes, qui déclenchent les symptômes allergiques. "L'allergie aux chats est en fait liée aux allergènes présents sur les phanères des chats", souligne l'allergologue.

L’allergène le plus fréquent est la glycoprotéine Fel d 1, sécrétée par les glandes salivaires et sébacées du chat. Autrement dit, lorsque le chat se lèche, il dépose des quantités plus ou moins importantes de salive (et donc de Fel d1) sur ses poils, ce qui occasionne les réactions allergiques. Et le médecin de préciser : "les phanères de chats sont souvent plus réactogènes que les phanères de chiens".

Penser aux allergies croisées

Il est possible d'être allergique uniquement aux chats, ou uniquement aux chiens. Mais il est aussi possible d'être allergique aux deux. Dans ce cas, l'allergie s'étend souvent à d'autres...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles