Pourquoi est-on allergique aux chiens ? Quelles solutions ?

Le chien, meilleur ami de l'Homme ? 33 % des foyers de l'Hexagone en accueillent un, selon un sondage publié en avril 2022, mené par l'institut CSA, à l'occasion des 140 ans de la Centrale Canine (source 1). L'allergie aux chiens touche pourtant de plus en plus de Français(es). Comment se manifeste-t-elle ? Quelle prise en charge ? Explications du Dr Luc Colas, médecin allergologue et immunologiste clinicien au CHU de Nantes, chargé de mission scientifique au sein de l'association des jeunes allergologues de France (AJAF).

Les poils de chien ne sont pas responsables de l'allergie

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les poils de chien, en eux-mêmes, qui déclenchent les symptômes allergiques. "L'allergie aux chiens est en fait liée à l'exposition à certaines protéines allergisantes véhiculées par les phanères des chiens : leurs poils, leurs ongles, leurs squames (débris de peau morte)", souligne le Dr Colas.

Concrètement, lorsque le chien se lèche, il dépose des quantités plus ou moins importantes de salive sur ses poils, ce qui occasionne des réactions allergiques. Et le médecin de préciser : "les phanères de chats sont souvent plus réactogènes que les phanères de chiens".

Gare aux allergies croisées

Il est possible d'être allergique uniquement aux chiens, ou uniquement aux chats. Mais il est aussi possible d'être allergique aux chiens et aux chats. Dans ce cas, l'allergie s'étend...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles