Pourquoi Almodóvar refuse de diffuser son prochain film en streaming

Louise Vandeginste
·1 min de lecture
(Copyright Gabriel Bouys/AFP)

Alors que plusieurs plateformes de streaming ont souhaité racheter Madres paralelas, le prochain drame du cinéaste avec Penélope Cruz, celui-ci a confirmé son indéfectible amour des salles de cinéma en refusant leurs offres.

Dans une interview pour ScreenDaily, Augustin Almodóvar (cofondateur de la société de production El Deseo) a révélé que des plateformes de streaming auraient souhaité diffuser en exclusivité le prochain film de son frère, Madres paralelas, dont le tournage est prévu pour mars 2021. Mais Pedro Almodóvar et lui-même sont de grands défenseurs de l'expérience en salle : "Old-school que nous sommes, nous prévoyons d'exploiter le prochain long-métrage de Pedro dans des salles de cinéma, bien que plusieurs plateformes de streaming nous aient proposé d'en faire un de leur contenus originaux."

Comme le résume parfaitement le frère du cinéaste, "la période actuelle est inquiétante pour ceux qui aiment voir les films sur grand écran, puisque la fenêtre de l'exploitation en salle se craquelle de plus en plus [...] nous pensons qu'il faut lutter pour que les films soient diffusés au cinéma". Par choix esthétique donc, Madres paralelas sortira en salle alors qu'il était probablement plus avantageux d'opter pour le streaming en ces temps de pandémie. Non seulement, la crise que nous traversons modifie peut-être défini

Lire la suite sur lesinrocks.com

Ce contenu peut également vous intéresser :