Voici pourquoi Ana De Armas ne veut pas d’un James Bond féminin

Universal Pictures International France

C’est l’interprète elle-même d’une agente de la CIA dans le dernier James Bond « Mourir peut attendre » qui le dit : le prochain James Bond ne peut être une femme.

L’actrice cubaine n’est pas du tout pour une féminisation du personnage de Bond.

Améliorer les personnages féminins

Interrogée à ce sujet par The Sun, Ana De Armas a répondu : « il n'y a pas besoin d'une femme James Bond. Il ne devrait pas y avoir besoin de voler le personnage de quelqu'un d'autre pour le féminiser ». Au lieu de trouver une remplaçante à l’agent 007, l’actrice propose d’améliorer la manière dont sont perçus les femmes dans la franchise, notamment des James Bond Girls : « ce que j’aimerais, c’est que les rôles féminins dans les films Bond, même si Bond continuera à être un homme, soient amenés à la vie d’une manière différente. Qu’on leur donne un rôle plus substantiel et une reconnaissance. C’est ce que je pense être plus intéressant que de renverser les choses ».

À découvrir également : James Bond : le successeur de Daniel Craig se trouve parmi ces quatre acteurs

Le prochain James Bond sera un homme

Faire preuve de moins de sexisme envers les personnages féminins mais également plus d’inclusivité comme le fait remarquer l’interprète de James Bond, Daniel Craig : « il devrait simplement y avoir de meilleurs rôles pour les femmes et les acteurs de couleur. Pourquoi une femme devrait-elle incarner James Bond quand on pourrait trouver des rôles aussi bons que James Bond, mais pour une femme ? ». La productrice de la saga, Barbara Broccoli, a été ferme : « c'est un personnage...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

VIDÉO - Marie Drucker : "Je pense qu’opposer un sexe à un autre, monter les hommes contre les femmes, c’est dangereux"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles