Pourquoi Buckingham Palace ne voulait pas qu’Elton John chante aux funérailles de Diana

·1 min de lecture

Elton John a failli ne jamais chanter sa chanson, « Candle in the Wind », dédiée à la princesse Diana, lors de ses funérailles.

6 septembre 1997 : le monde entier s’émeut devant les images des funérailles de la princesse Diana. Quelques jours après l’accident mortel qui lui a coûté la vie se tient la cérémonie à l’abbaye de Westminster. Elton John, ami de Diana Spencer, se met alors derrière son piano afin d’interpréter une version inédite de « Candle in the Wind », qu’il dédie à la mère du prince William et du prince Harry. Un adieu musical qui a failli ne jamais avoir lieu. 

Lire aussi >> Histoire de culte : « Candle in the wind », l’adieu musical d’Elton John à Lady Di

Une chanson « trop sentimentale » 

Selon de nouveaux documents extraits des Archives Nationales anglaises et dévoilés par le « Sky News », une partie de l’équipe de Buckingham Palace avait, dans un premier temps, jugé la chanson comme étant « trop sentimentale ». C’est finalement le révérend Wesley Carr, doyen de Westminster, qui aura le dernier mot en insistant pour avoir « quelque chose du monde moderne, qui représentait la princesse ». Selon lui, la chanson d’Elton John était « l’opportunité rare de réunir à l’abbaye l’apparat, l’histoire et une touche populaire ». Il aura finalement gain de cause et l’histoire montrera que son insistance n’aura pas été vaine.

Si la chanson a connu un immense succès après les funérailles, devenant le deuxième single le plus vendu de tous les temps, Sir Elton John avait confié dans son autobiographie avoir eu du mal, à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles