Pourquoi les câlins des papas sont si importants

Oui, les pères d'aujourd'hui peuvent faire preuve de tendresse envers leurs enfants, sans craindre que cela n'entache leur prétendue "virilité" (largement fantasmée). Et dans cette relation à l'enfant, les câlins comptent. On vous explique pourquoi.

C'est une toute nouvelle étude qui nous l'apprend, mais cela ne nous étonne qu'à moitié : les câlins des papas sont aussi importants pour le bien-être de l'enfant que ceux de sa maman. Selon une recherche menée par la Vrije Universiteit Brussel (une université bruxelloise), en collaboration avec l'université de Liverpool, le contact physique entre le père et son enfant est tout à fait bénéfique à l'épanouissement de celui-ci.

Cette conclusion émane d'une expérience scientifique menée avec minutie. Il a été proposé à 25 mères et 25 pères d'enlacer leur enfant. Les rythmes cardiaques et respiratoires de ceux-ci ont été mesurés avant, pendant et après ce test. Résultats ? L'enfant est bien plus apaisé et moins nerveux après ces câlins, qu'ils émanent du père ou de la mère. Les rythmes en question diminuent, et par extension le stress de l'enfant. Les câlins font donc du bien à sa santé et à son développement.

Derrière cette expérience, une volonté énoncée par la directrice de recherche Martine Van Puyvelde : "Nous voulons encourager les papas à être plus actifs dans les soins et l'attention portés à leur bébé. Désormais, les pères sont plus investis, mais il y a encore un écart à combler vis-à-vis des mères". Il est vrai que pour toute une nouvelle génération de papas, le câlin importe.

Et ils ont raison de le penser.

Les nouveaux pères n'ont rien contre les câlins

Du côté de l'Etat de Virginie, par exemple, le câlin est roi. Là-bas, des pères de famille suivent des cours pour apprendre à enlacer leurs enfants, comme le détaille ce reportage. Des papas américains d'origine coréenne, qui durant leur première jeunesse n'ont (vraiment) pas été habitués à ce genre de signes d'affection de la part de leurs paternels. Le père symbolisait avant tout l'autorité, avare en discours (et parfois en présence tout court). Durant les ateliers pratiques de la Duranno Father School, ces trentenaires et quadras (et parfois... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode