Pourquoi certaines personnes restent minces, peu importe ce qu’elles mangent

Certaines personnes disposent-elles du gène de la minceur ? [Photo: Getty]

Tout le monde semble connaître une personne qui peut manger ce qu’elle veut, quand elle le veut, sans jamais prendre de poids.

Nous avons constaté cela avec Ria Carroll, originaire de la région de l’Essex, qui a été filmée dans le cadre de l’émission ‘The Secret Lives of Slim People’ (La vie secrète des personnes minces) sur Channel 4 afin de montrer comment elle parvenait à maintenir sa silhouette mince d’environ 59 kg, sans faire le moindre exercice et en consommant uniquement des plats à emporter, des biscuits et des cochonneries.

Nous sommes nombreux à essayer de percer le secret pour rester mince sans faire d’exercices et sans manger sainement, mais les experts pensent que les rumeurs pourraient être vraies : il pourrait s’agir d’une question de gènes.

Les experts pensent que Ria parvient à rester mince, malgré de mauvaises habitudes alimentaires et une absence d’exercice, grâce à une prédisposition génétique, sachant que ses parents et ses grand-parents avaient également une silhouette mince.

Ria a ainsi été filmée au quotidien en train de consommer des biscuits au lit et manger plus de 2 800 calories par jour, un régime bien supérieur aux 2 000 calories recommandées.

D’après la professeure Sadaf Farooqi, de Wellcome Trust – MRc Institute of Metabolic Science Addenbrookes Hospital, à Cambridge, une étude récente a révélé que certaines personnes étaient génétiquement prédisposées à être minces.

L’enquête s’est penchée sur 1 600 personnes très minces et en bonne santé possédant un indice de masse corporel inférieur à 18, un total qui entre généralement dans la catégorie du sous-poids du NHS (un poids “sain” oscillant entre 18,5 et 24,9).

Des questionnaires sur le mode de vie des participants ont permis de conclure qu’ils ne souffraient pas de troubles alimentaires.

Ces individus ont ensuite été comparés à 2 000 personnes gravement obèses et 10 400 personnes de poids moyen.

Comment certaines personnes parviennent-elles à rester minces, indépendamment de ce qu’elles mangent ? [Photo: Getty]

Les sujets “minces” possédaient certains gènes associés à la minceur et moins de gènes liés à l’obésité.

En général, les individus gravement obèses étaient davantage susceptibles de posséder un ensemble de gènes associé à l’obésité.

“La minceur est particulièrement héréditaire, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une affaire de famille”, explique la professeure S. Farooqi au présentateur.

“Certains gènes encouragent certaines personnes à prendre du poids, et certaines personnes atteintes de problèmes de poids disposent davantage de ces gènes”.

Elle précise qu’il s’agit d’une théorie qui circule depuis longtemps, mais que nous disposons enfin de preuves scientifiques pour la défendre.

“Cette étude montre pour la première fois que les personnes minces en bonne santé sont généralement minces car elles sont moins touchées par des gènes qui augmentent le risque d’être en surpoids, et non parce qu’elles sont moralement supérieures, contrairement à ce que certains pensent”, avait déjà confié Sadaaf Farooqi à propos de l’étude.

Sadaaf Farooqi invite ainsi les gens à arrêter de se moquer de l’apparence des autres à cause de leur poids ou des formes de leur corps.

“C’est facile de juger et de critiquer les autres à cause de leur poids, mais la science indique que les choses sont bien plus complexes que ça”.

Elle a précisé : “Nous n’avons pas autant de contrôle sur notre poids que nous le pensions”.

Suite à ces révélations, Ria a confié que ses parents avaient toujours été minces, tout comme ses grand-parents. Il est donc possible que sa silhouette fine soit liée à une disposition génétique.

Les internautes sur Twitter semblaient particulièrement intéressés par ce nouveau raisonnement.

Marie Claire Dorking