Pourquoi les cheveux roses sont si trendy pendant la pandémie

·2 min de lecture

Aussi bien arboré par des anonymes que par des célébrités, le rose fut la grande couleur capillaire des confinements. À la fois pop et punk, le pinky ne déçoit jamais. Avec ses mille et une nuances, il ne cesse de fédérer et de fasciner. Gros plan.

Qu'on le sache, le rose est une couleur chaude. Et fédératrice. La preuve ? Depuis le premier confinement, nombreuses sont les figures iconiques à l'arborer sur leurs tifs, pour le plus grand plaisir de leurs followers. Sensuels, piquants, punk, les cheveux roses détonnent et semblent constamment revenir à la mode.

C'est ce sur quoi insiste le Guardian : les cheveux roses constituaient l'une des grandes tendances de l'année 2020, et il y a fort à papier que cette lubie capillaire va se poursuivre en 2021. Jennifer Lopez a des tifs pinky. Dua Lipa aussi. Idem pour la protagoniste de la géniale série I May Destroy You, incarnée par la créatrice british Michaela Coel. Mais l'on pourrait encore vous parler des expérimentations capillaires de Madonna, des soeurs Kardashian ou de Lady Gaga, qui déploie une magnifique chevelure rose dans le clip spectaculaire de "Stupid Love".

Ce rose nous renvoie à quelques silhouettes tout aussi emblématiques. Celles de Natalie Portman et Scarlett Johansson par exemple, abordant des perruques aux identiques tonalités dans les films Closer : entre adultes consentants et Lost in translation. Par-delà le glamour et le girly, le rose ne cesse de se réécrire. Et surtout en pleine pandémie.

L'an passé, le magazine de business Forbes s'étonnait de cette insolite mode : durant le confinement, de nombreuses marques comme Color Freedom ont pu remarquer une florissante augmentation des ventes des produits capillaires rosâtres semi-permanents. Au Royaume-Uni, les ventes des colorants "Pink Pizazz" ont grimpé de plus de 1200% lors du premier confinement. Un vrai phénomène.

Les cheveux roses semblaient alors être une évidence aussi limpide que le retour de hype du bon pain fait maison. Les raisons de cette surprenante adoption le sont tout autant : limpides. Besoin de mettre un brin de bright dans un quotidien moins rose que morose, attrait pop indéniable de ladite (...)

Lire la suite sur le site Terrafemina

Ce contenu peut également vous intéresser :

5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles