Pourquoi les cheveux tombent davantage à l'automne ?

·1 min de lecture

Tous les ans, au sortir de l'été, c'est la même chose. Ils sont là, dans la brosse, au fond de la baignoire ou sur l'oreiller. Eux, ce sont vos cheveux, et une légère panique s'empare de vous au moment de constater ces chutes automnales. Pourtant, rassurez-vous : elles sont tout à fait normales. Les médecins Pierre Bouhanna et Jean-Michel Briançon, tous deux spécialistes du cuir chevelu, vous expliquent pourquoi.

Une histoire d'hormones et de vitamine D

L'effusion. Voilà le problème selon Jean-Michel Briançon. Mais ne voyez pas derrière ce mot une "manifestation sincère et vive d'un sentiment", comme le suggère le Larousse : "L'été, le soleil fait monter les taux de vitamine D dans l'organisme. Lorsqu'on sort donc de l'été, la chute de vitamine D s'accompagne d'une chute de cheveux. C'est ça, l'effusion d'automne", explique le médecin lyonnais, avant de préciser qu'il existe aussi "une effusion de grossesse, par exemple. L'idée, c'est que le cheveu passe trop vite en phase d'élimination."

Sommes-nous tous égaux face à ce phénomène ? Pas vraiment, si l'on en croit le dermatologue parisien Pierre Bouhanna : "Il y a ce qu'on appelle, techniquement, des susceptibilités individuelles aux variations des réceptivités hormonales provoquées par le changement de saison, détaille-t-il. Tout le monde ne perd pas forcément plus de cheveux, mais disons que la chute est un phénomène courant."

Comment faire pour freiner cette chute ?

En vous comportant comme (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Bien-être : 6 sérums beauté faits-maison
Cheveux : comment raviver leur couleur pendant le confinement
Je mange quoi pour garder de beaux cheveux ?
Cosmétiques : 5 astuces pour identifier les substances nocives (pour la santé et la planète)
Anti-âge : il n'y a pas qu'en cuisine qu'on utilise du curcuma