Pourquoi les civilisations finissent-elles par disparaître ?

LUKAS BISCHOFF/ GETTY IMAGES

La chute de l'Empire romain ou la disparition des Mayas sont-elles un fait avéré ou un fantasme ? Le géohistorien Christian Grataloup fait le point sur ces problèmes d'interprétation.

Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°905-906, daté juillet-août 2022.

Disparaissent-elles vraiment ? L'effondrement des civilisations est "une réalité beaucoup plus complexe, tout autant qu'un fantasme", répond le géohistorien Christian Grataloup, professeur émérite à l'Université Paris Cité. En 2005, "Effondrement", l'ouvrage de Jared Diamond, un biologiste évolutionniste devenu enseignant de géographie à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA), aux États-Unis, connaissait un retentissement médiatique international. S'interrogeant sur les sociétés contemporaines et leur capacité à survivre dans le futur, compte tenu de la pression démographique et des problèmes "climatique, écologique et de renouvellement des ressources " auxquels devraient faire face la planète et ses 7 milliards habitants, l'auteur américain s'était intéressé à la façon dont certaines sociétés avaient disparu dans le passé.

Et dans ce tour du monde civilisationnel, il avait défini cinq facteurs entrant en jeu pour expliquer ces disparitions : "Des dommages environnementaux, un changement climatique, des voisins hostiles, des rapports de dépendance avec des partenaires commerciaux, et les réponses apportées par une société, selon ses valeurs propres, à ces problèmes. "

En analysant le cas de petites sociétés isolées géographiquement, parmi lesquelles figuraient - entre autres -les habitants de l'île de Pâques (Rapa Nui), en Océanie, les Anasazis dans le sud-ouest des États-Unis, ou encore les colonies vikings du Groenland, il avait appliqué avec systématisme cette grille de lecture pour exposer les différents motifs qui selon lui avaient conduit à leur extinction. Mais s'agissait-il de transformation, d'adaptation ou d'un réel effondrement ? D'autre part, ce qui pouvait être théorisé sur ces petites sociétés sélectionnées était-il applicable à des civilisations plus importantes ?

Les civilisations se transforment en permanence

"Dans un premier temps, la ré[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi