Pourquoi le collier de perles est devenu un symbole puissant pour les électrices américaines

·2 min de lecture

A chaque grande élection, ses slogans et son symbolisme. Partisans, oui, mais aussi résistants. Et depuis le 3 novembre, c'est une contre-attaque franche et stylée qui s'exprime à l'encontre de Donald Trump, sous la forme de... colliers de perles.

Entre deux clins d'oeil anxieux vers les derniers résultats de ces élections présidentielles américaines agitées, vous aurez peut-être remarqué le surgissement d'une jolie tendance lifestyle du côté des pro-Joe Biden : le port de collier de perles. La potentielle future vice-présidente Kamala Harris par exemple, s'est toujours plu à arborer ledit bijou lors de ses nombreux meeting. Et aujourd'hui, cette marque de style imprègne les réseaux sociaux sous la forme de deux hashtags : #PearlsToThePolls (les perles aux scrutins). Et surtout : #PearlsForRuth.

Des perles pour Ruth donc. Mais Ruth qui ? Ruth Bader Ginsburg bien sûr, grande juriste féministe et juge de la Cour Suprême des Etats-Unis, décédée le 18 septembre dernier et remplacée en ce mois de novembre par son inverse idéologique total : Amy Coney Barrett, la "chouchoute" réac de Trump, fervente croyante, militante anti-avortement, ex-membre d'une secte... Entre deux plaidoiries pour les droits des femmes, Ruth Bader Ginsburg avait pour habitude d'afficher ce qui devint l'un de ses signes caractéristiques (ça, et une paire de gants) : un lumineux collier de perles.

"Elle était connue pour ses colliers et pour elle, c'était un symbole intentionnel de porter quelque chose de 'délicat' et de 'féminin'. Honorer sa mémoire le jour du vote serait donc un beau geste pour toutes les femmes, alors faisons-le s'il vous plaît sans chercher à s'écraser les unes les autres !", souligne en retour une internaute.

Le port du collier de perles serait donc un hommage national à cette grande dame, mais aussi une manière de rappeler à un (bientôt déchu ?) leader Donald Trump : tu ne (re)passeras pas.

Et quoi de mieux pour l'exprimer que d'arborer un joli collier le jour du vote ? "La beauté est politique. Du rouge à lèvres, j'en porte quand j'ai besoin d'un regain de confiance", nous assénait récemment Alexandria Ocasio-Cortez, ou "AOC", pour...

Lire la suite sur le site Terrafemina

Ce contenu peut également vous intéresser :


5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode