Pourquoi les comptes de célébrités "avant/après" sont absolument toxiques

·2 min de lecture

Parmi la multitude de comptes dédiés aux célébrités, une bonne partie d'entre eux partagent un concept : celui du "Avant/Après" ou du "Instagram versus Reality". Derrière cette mode people, une fâcheuse tendance qui tend à banaliser le body shaming.

Impossible de passer à côté. D'une publication Twitter virale à un compte Instagram spécialisé, vous n'avez pu échapper à cette fâcheuse tendance des internets - et notamment des férus de news people : s'attarder sur l'évolution physique des célébrités en proposant des comparatifs "Avant/Après". L'idée ? Dévoiler le poids des années sur les plus iconiques visages ou, selon les publications, l'apparence des stars sans filtres Instagram.

Une mode anodine, direz-vous ? Pas vraiment. Sous couvert de retour à la "réalité", la manie du "avant/après" ouvre grand les portes du sexisme ordinaire. Et fait des remarques les plus aléatoires sur le physique des célébrités - féminines, majoritairement - un critère d'argumentation fondamental. Bref, ces comparatifs en série démontrent à quel point le body shaming est toujours autant banalisé sur les réseaux, même en 2021.

Comme le déplore Refinery29, ces publis un brin "clickbait" incitent non seulement à noter les apparences, mais aussi à juger systématiquement le recours à la chirurgie esthétique. On est loin de la bienveillance sororale.

De la presse people deux point zéro

Pour s'en convaincre, il suffit de jeter un oeil à quelques beaux spécimens du genre. Par exemple ? Celeb Face, Celeb Before and After, Exposing Celeb Surgery ... Les milliers de followers qui suivent ces comptes Instagram ne loupent rien des derniers potins, entre rumeurs d'interventions chirurgicales diverses et remarques décomplexées sur les modifications physiques de leurs célébrités préférées. De vrais tabloïds 2.0.

Au gré de ces posts massivement likés, il est effectivement toujours question de "body transformation" (transformation du corps). Sur un ton insouciant, l'on se demande si Taylor Swift a eu recours à des implants mammaires et l'on raille en filigrane les cernes d'Angelina Jolie, entre deux questions inavouées sur le naturel des lèvres de Kendall Jenner - très active sur les réseaux,... Lire la suite sur le site Terrafemina
Ce contenu peut également vous intéresser :

5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode