Pourquoi détester la coriandre pourrait vous faire gagner de l'argent

·1 min de lecture

Si certains aliments comme le chocolat ou le fromage mettent tout le monde d’accord, la coriandre elle attise de nombreux débats. Certains l’apprécient et adorent l’utiliser dans des préparations culinaires, pendant que d’autres n'en supportent même pas l’odeur, malgré ses bienfaits nutritionnels. Détester la coriandre s'agirait en fait d'un don particulier qui pourrait même vous enrichir.

Si vous avez déjà eu l'impression de manger du savon, de la lessive ou même de la javel en croquant dans une feuille de coriandre, vous pourriez en fait être doté de facultés gustatives surdéveloppées. Rassurez-vous, c'est une très bonne nouvelle ! Détester la coriandre est en fait un don spécial, qui n'est pas donné à tout le monde puisque cette particularité rare concerne seulement 25 % de la population mondiale. Mais comment s'explique ce profond dégoût de la coriandre, que seules certaines personnes ressentent ?

La raison de cette aversion est en fait génétique. Le gène OR6A2, qui contrôle la sensibilité des récepteurs olfactifs et gustatifs est sensible aux aldéhydes. Ce composant chimique qui se trouve dans la coriandre est aussi présent… dans le savon. Tout s'explique !

Selon Foodbeast, les personnes possédant ce gène sont très convoitées dans l'industrie alimentaire pour remplir les missions de "goûteur professionnel". Grâce à ces récepteurs olfactifs et gustatifs plus développés que la moyenne, il serait plus aisé pour vous de discerner les différences entre les aliments, même les plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles