Pourquoi dit-on "jouer du pipeau" quand on ment pour amadouer quelqu'un ?

·1 min de lecture

Chaque jour dans l’émission "Historiquement vôtre", Stéphane Bern revient sur les origines d'un mot que l'on utilise au quotidien. Ce mardi, il s'intéresse aux racines de l'expression "jouer du pipeau". Celle-ci nous arrive du 13e siècle, alors qu'à l'époque on utilisait de petites flûtes, des "pipeaux", pour attirer les oiseaux.

C’est du pipeau ! Pourquoi, quand on parle de mensonges, de travestir la vérité, on utilise cette expression aussi musicale que sympathique ? Elle est liée à l’instrument qui sert à appâter les oiseaux, le happeau, faisant croire au volatile que c’est un congénère qui l'appelle, ce qui permet de le capturer.

Dès le 13e siècle les chasseurs utilisaient des petites flûtes pour capturer des oiseaux : le pipeau, qui avait 6 trous, était fait de bois ou de roseau. Il y a une autre expression d’ailleurs sur le mensonge et les oiseaux : "le miroir aux alouettes". Pour attraper les alouettes que l’on plumait durant l’après-guerre, on les éblouissait avec des miroirs pour les effrayer et les faire se diriger vers des filets. Le miroir aux alouettes désigne une chose séduisante mais trompeuse.

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Au Québec, on "raconte des pipes"

Quant au terme "pipeau", il vient du verbe "piper" qui signifie, à l’origine, pousser un petit cri. À la place de "ne pas broncher" on peut d’ailleurs dire "ne pas piper mot". Chez nos ami...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles