Voici pourquoi les enfants devraient jouer au football plutôt qu’au tennis

Si la santé mentale des jeunes est au plus bas après deux ans de pandémie de Covid-19, un facteur pourrait les protéger contre des risques élevés d’anxiété et de dépression : les sports collectifs. Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de la California State University et publiée le 1er juin dans la revue Plos One, les enfants pratiquant des sports d’équipe étaient 10% moins susceptibles d’être anxieux ou déprimés que leurs pairs qui n’en pratiquaient pas.

Menée sur 11 235 enfants américains âgés de 9 à 13 ans, l’étude a également montré que les enfants pratiquant des sports individuels comme la gymnastique, le tennis ou la lutte étaient 15% plus à risque de développer de l’anxiété, par rapport à ceux ne faisant pas d’exercice. Pendant 10 ans, les participants ont rempli des questionnaires (ainsi que leurs parents), réalisé des jeux et des puzzles pour tester leur fonction cérébrale, ont fourni des échantillons de salive et ont passé des tests IRM. Leurs données ont été comparées à un groupe témoin, qui ne pratiquait pas de sport.

Un sens sain de la compétition et plus d’interactions sociales

Selon les chercheurs, les sports d’équipe sont un "véhicule pour soutenir la santé mentale des enfants et des adolescents" et permettraient de leur instiller un sens sain de la compétition. Ils apporteraient également de nombreux avantages émotionnels et comportementaux, notamment grâce à de "nombreuses opportunités (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Hépatite infantile : symptômes, cas en France
Pourquoi les maternités risquent-elles de fermer cet été ?
La grande majorité des produits destinés à nos enfants sont trop gras, trop salés ou trop sucrés
Fièvre de la tomate : quelle est cette nouvelle maladie qui atteint les enfants de moins de 5 ans ?
6 vrai/faux sur le sexe pendant la grossesse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles