Pourquoi faut-il absolument attacher les plants de tomates et comment faire ?

·1 min de lecture

Les plants de tomates en pleine croissance peuvent bondir pour atteindre presque deux mètres de hauteur. Cette grandeur impressionnante, mêlée au poids des fruits, est telle qu’il peut être nécessaire de les maintenir à l’aide d’un tuteur.

Attacher les tomates : la technique pour éviter les maladies

En fonction de la région où vous cultivez vos tomates, vous aurez plus ou moins besoin de les attacher. Dans le Sud, les tomates peuvent continuer de ramper au sol sans que cela nuise à la santé des fruits. La seule condition étant de pailler le sol pour préserver la fraîcheur. Au Nord, en revanche, l’humidité du sol peut être trop importante pour laisser les tomates se balader par terre. Il est donc préférable de les attacher au pied et de les enrouler autour d’une ficelle. Les tiges sont ainsi élevées, le feuillage aéré et le mildiou écarté.

Attacher les tomates : comment faire ?

Il existe plusieurs techniques pour attacher ses tomates. Vous pouvez choisir un tuteur droit et rigide pour maintenir les plants mais celui-ci pourrait ne pas être assez grand. Choisissez donc une ficelle ou une cordelette que vous fixez préalablement sur le toit de votre serre ou de votre tunnel. Attachez la ficelle au sol à l’aide d’un crochet. Puis, enroulez le pied de tomates autour de la ficelle. En manipulant les pieds de tomate, du pollen se détachera favorisant ainsi une meilleure fécondation.

A LIRE EGALEMENT

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles