Pourquoi il faut arrêter de demander aux mères "le deuxième, c'est pour quand ?"

·2 min de lecture

Personne, sauf elle-même, ne sait réellement ce qui se passe dans la tête d'une femme quand elle tombe enceinte, que son ventre s'arrondit, que son corps change, que le lien avec le bébé qui se trouve à l'intérieur se crée plus ou moins facilement.

Personne, sauf elle-même, ne sait réellement ce qui se passe dans sa tête, dans son quotidien, après qu'il ou elle soit né·e. Que les nuits s'enchaînent, que la fatigue s'accumule et que les virus aussi. Ce qu'elle, personnellement, ressent lors des premières craintes et des premières joies inexplicables, des sentiments incomparables, des impressions (qui n'en sont pas) d'être au bout, des envies que ce soit plus simple.

Pourtant, autour des un an du premier enfant, nombreux·se·s sont celles et ceux qui s'autorisent une question qui n'a rien d'anodin : "et le deuxième, c'est pour quand ?" Six mots qui partent souvent d'un bon sentiment (je le sais, j'en ai été moi-même l'autrice avant d'appartenir à la catégorie d'en face), mais qui font tout de même l'effet d'une petite gifle sauce "t'en as pas encore fait assez".

Entre pression et tradition

Parce qu'il faudrait "ne pas laisser trop d'écart entre les enfants", parce que "autant s'y remettre tant que vous avez le rythme". Parce qu'une famille est forcément composée de plusieurs frères et soeurs, n'en déplaise aux parents épuisés qui, pour certains, n'ont qu'un souhait : couler des jours heureux à trois. Ou en tout cas, pour le moment.

Entendez-moi bien, la grossesse n'est pas forcément synonyme de périple sinueux et douloureux, d'attente insupportable, de piqûres en pagaille pour booster ses hormones. Dans certains cas, évidemment, c'est une parenthèse enchantée, une symbiose avec l'enfant qu'on projette et dont on a rêvé, un parcours sans embuche durant lequel on pourrait croire que les planètes se sont alignées. Et puis, dans d'autres cas, dans beaucoup des cas, c'est un peu entre les deux.

Pareil pour les... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles