Pourquoi faut-il piquer la pâte à tarte ?

·1 min de lecture

Si vous aimez faire de pâtisserie, il y a un certain nombre de gestes que vous avez probablement adopté par habitude. Préchauffer le four, beurrer les moules, tamiser la farine et bien sûr piquer la pâte avec une fourchette. Savez-vous pourquoi vous devez suivre à la lettre toutes ces étapes ? Lorsque l'on prépare un gâteau ou une tarte, chaque étape est primordiale pour réussir son dessert. Ne l'oubliez pas, la pâtisserie est un art de minutie. Découvrez pourquoi il faut toujours piquer la pâte, même quand il s'agit d'une préparation salée !

Partons du principe qu'il faut le faire à chaque fois, dès lors que l'on se lance dans la confection d'une tarte ou d'une quiche, ou de tout plat monté sur une pâte à tarte. Peu importe qu'il s'agisse d'une pâte brisée, sablée, feuilletée ou de la base d'une galette des rois. Généralement cette étape survient après que la pâte ait été étalée et positionnée dans le moule. La recette demande alors de prendre une fourchette et de faire de petits trous qui recouvrent toute la surface, avant de la mettre à précuire ou à cuire à blanc au four pendant quelques minutes. Attention à toujours le faire sur la base de pâte, entièrement nue, avant de mettre la garniture. Autrement, cela n'aura aucun impact sur la cuisson.

En réalité, si l'on vous demande systématiquement de piquer le fond de votre pâte avec une fourchette, c'est pour une raison bien précise. Lorsque vous enfournez votre tarte avec toute sa garniture, la pâte peut gonfler sur l'effet de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles