Pourquoi il faut (re)découvrir d'urgence l'artiste féministe Ana Mendieta

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qui est Ana Mendieta ? C'est cette question en forme d'énigme ou d'enquête, qui donne son titre à un très insolite roman graphique signé Christine Redfern et Caro Caron. Les deux artistes montréalaises reviennent en cases et phylactères, mais aussi en textes, sur la vie et l'art de la performeuse, photographe, sculptrice et peintre Ana Mendieta. Née en 1948 à la Havane et morte à seulement 33 ans, Mendieta a bousculé la scène artistique des années 70 avec ses oeuvres "physiques" (associées au body art, ou art corporel) autant que politiques.

Car l'intime était toujours politique chez Ana Mendieta, dans ses dessins et happening, mais aussi ses photos et ses films. Placée dans un orphelinat américain à 12 ans après avoir fui son pays natal (nous sommes alors en pleine époque Castro), l'artiste était une exilée, mais aussi une révolutionnaire. Son art est profondément moderne mais empreint d'un symbolisme ancestral. Ses prises de position en appellent à un bouleversement collectif, au sein d'une sphère artistique masculine, mais c'est son intimité qui se retrouve au coeur des expositions.

Une complexité que retrace avec force l'album publié aux Editions du remue-ménage. L'idéal pour (re)découvrir une figure essentielle de l'histoire de l'art. Alors, qui était (vraiment) Ana Mendieta ? Eléments de réponse.

Une grande artiste féministe

On retient notamment d'Ana Mendieta ses impressionnantes performances et installations. L'une d'entre elles s'intitule Scène de viol et date de 1973. Indignée par le viol puis le meurtre de l'étudiante américaine Sara Ann Otten, l'artiste a décidé de recréer la scène telle que décrite par les médias, avec son propre corps, allongé sur une table, ensanglanté, partiellement dénudé. Une manière de bousculer les consciences, mais également de s'interroger sur la mise en scène de la nudité féminine dans l'art et sa réception par le public.

"Cette performance faisait partie d'une série... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles