Pourquoi les footballeuses françaises ne veulent plus de short blanc

L'explosion de la médiatisation des compétitions féminines de foot (et des disciplines féminines en général) permet de mettre en lumière des sujets relatifs aux femmes athlètes, et en l'occurrence, la pratique d'un sport de haut niveau pendant ses règles. Une toute récente enquête de la marque Intimina avec Censuwide auprès d'un échantillon de 1 000 sportives françaises (professionnelles et amatrices) sur le rapport entre le sport et leurs menstruations a révélé que 61 % des femmes ont déjà manqué une activité sportive à cause de leurs règles et que 51 % craignaient les fuites.

Ce 22 juillet, à l'occasion de l'Euro féminin de foot, des joueuses anglaises et françaises ont justement évoqué ce tabou, en demandant à Nike, leur sponsor, d'adapter leur équipement à leurs cycles menstruels. "C'est très bien d'avoir une tenue entièrement blanche, mais ce n'est pas forcément adapté quand nous avons nos règles", a confié Beth Mead, attaquante de l'équipe d'Angleterre, au Telegraph. "On essaye de gérer ça comme on peut".

Wendie Renard, capitaine des Bleues qui sont elles aussi habillées par la marque américaine, a appuyé cette demande lors d'une conférence de presse : "Effectivement, ce n'est pas évident, comme peut-être vos soeurs, vos mamans, de jouer avec un short blanc", a déclaré la footballeuse française. "On s'adapte, on est des joueuses de haut niveau et malheureusement, nous avons ça. Ça fait partie de notre vie. Mais c'est vrai que c'est une bonne chose,...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi les Françaises sont-elles aussi peu épanouies au lit ?
Pourquoi les footballeuses sont nos nouvelles héroïnes badass
Pourquoi la footballeuse amérindienne Madison Hammond écrit l'Histoire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles