Pourquoi George R.R. Martin, l'auteur de « Game of thrones », vient d'attaquer en justice ChatGPT

L’auteur des livres « Game of thrones », George R.R. Martin, et d’autres écrivains ont lancé des poursuites contre la start-up californienne OpenAI qui a créé ChatGPT, et qu’ils accusent de ne pas faire respecter leurs droits d'auteur.

Une plainte a été déposée mardi 19 septembre auprès d'un tribunal fédéral à New York par de nombreux écrivains, qui attaquent en justice la start-up californienne OpenAI, à l'origine de ChatGPT.

A découvrir également : Voici la comédie romantique incontournable de la rentrée, numéro 1 dans le monde entier

L’outil ChatGPT, basé sur une intelligence artificielle générative, utilise des algorithmes qui vont chercher sur internet des petits bouts de texte, d’images et de sons lus. Ce logiciel permet donc de produire toutes sortes de textes sur simple requête en langage courant. Seulement, ces bouts de texte ont avoir avec le droit d’auteur et c’est à ce sujet là que l'Authors Guild (organisation qui représente les auteurs) et plusieurs écrivains de renom comme George R.R. Martin ou encore John Grisham, ont déposé une plainte contre la start-up californienne OpenAI. Comme le rapporte France Info. Pour les avocats : « Au cœur de ces algorithmes, se trouve le vol systématique à grande échelle ».

Les écrivains, en péril pour gagner leur vie

Dans la plainte qui a été déposée, on peut lire : « De manière injuste et perverse, (...) la copie délibérée (du travail) des plaignants transforme donc leurs œuvres en moteurs de leur propre destruction ». Ce système met donc « en péril la capacité des écrivains de fiction à gagner leur vie » . L'Authors Guild reproche...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi